vendredi 30 décembre 2011

Des étoiles sombres dans le ciel, Nadia Salmi


Tout d'abord, je remercie les éditions Oh! et Livraddict pour ce partenariat et cette magnifique découverte.

 Synopsis

En 2007, après le décès de sa grand-mère, Nadia Salmi découvre une photo de son grand-père en officier de la Wehrmacht. Comme environ 400 000 enfants, elle est, par sa mère, la petite-fille d’un soldat allemand. Elle tente alors d’en savoir plus sur ce grand-père transformé en fantôme par sa famille, par peur du scandale. Par honte. A partir de la correspondance laissée par sa grand-mère et jusqu’aux archives de la Wehrmacht, Nadia dénoue les non-dits de ses origines et se lance, durant quatre ans, sur les traces de ses grands-parents, à la recherche de son identité. « Que le chemin est long pour arriver jusqu’à toi ! J’espère que tu ne m’en voudras pas d’avancer à ma manière vers l’Allemagne, là où une moitié de moi a le vague à l’âme depuis que j’ai découvert tes mots, ta trace, toi, mon grand-père. Quel mot étrange… Grand-père. » Nadia Salmi est journaliste. Elle partage son temps entre la France et la Belgique. Des étoiles sombres dans le ciel est son premier roman.


Mon avis :

Ce roman est saisissant et poignant. Il n'est pas romancé, et l'auteur ne cherche pas la sympathie du lecteur mais simplement la vérité. On sent la justesse dans les mots choisit, le temps qu'il a fallut à Nadia Salmi pour venir à bout de cet ouvrage.
Bien sur, ce thème est très poignant mais ce roman ne suscite pas la pitié mais simplement l'envie de connaître les tenants et les aboutissants de cette histoire d'amour car avant tout chose il s'agit d'une histoire d'amour, malheureusement, elle n'a pas eu lieu sous les meilleurs hospices.
Le ton que cette auteure emploi est intimiste, elle ne parle à personne d'autre qu'à son grand-père. Souvent, on a l'impression d'être un voyeur dans une conversation entre deux membres d'une seule famille.
Les mots sont vrais, sans faux-semblants, sans excuses voir même souvent critique envers sa grand-mère mais surtout cet homme qui après l'avoir aimé a disparu et est retourné auprès des siens.. en Allemagne.
Car c'est là toute la tragédie qui entoure cette histoire. L'un est allemand, l'autre Françaises. Leur enfant est une bâtarde. Mais surtout une enfant boche durant l'après-guerre.
Je ne raconterais pas le dénouement de ces recherches car cela ne rendrait pas justice au magnifique travail de Nadia Salmi.
Une chose est sure, ce livre restera dans les rares qui m'ont touchés et bouleversées. Les rares que j'ai lu d'une traite sans interruption quitté à le regretter le lendemain..

1 commentaire:

  1. Je partage ton avis à 100% . Mon plus beau partenariat sur L.A.

    RépondreSupprimer