samedi 22 octobre 2011

La nuit des sortiléges, T5, Saga retrievers, Laura Anne Gilman



Synopsis

Reprendre son ancienne vie, fuir à jamais la violence qu’elle déteste, savoir une bonne fois pour toutes où elle en est avec Sergueï, qu’elle a quitté pour le protéger, mais qu’elle aime toujours sans en avoir le droit… Voilà le rêve que Wren Valère caresse chaque jour. Mais, cette fois encore, les événements en ont décidé autrement : le Silence, organisation secrète sectaire et malfaisante, a décidé d’éliminer de New York tous les êtres dotés de magie, à commencer par Wren elle-même. Ayant réussi de justesse à échapper au piège mortel que le Silence lui a tendu, Wren comprend que l’heure est venue de riposter, d’utiliser ce fluide nouveau qu’elle sent depuis peu courir en elle, différent, inquiétant, violent. Si violent qu’elle ne sait si elle saura le contrôler, s’il ne l’entraînera pas malgré elle vers les forces du mal.


Mon avis :

La wren se remet difficilement de la bataille du Pont, et surtout des pertes que la Cosa a subit. Beaucoup d'amis sont morts, d'autres disparus et ses valeurs ont été mise à mal par les ActAges, des talents que le Silence à kidnapper et à torturés pour qu'ils deviennent leurs marionnettes.
Valére doit aller faire une récupération, très simple, du moins normalement.. Mais cette récupération n'est qu'un piège dont elle arrive à se sortir avec peine. Cette attaque la met hors d'elle et perturbe son Contrôle.
Elle décide de se venger et de mettre le Silence à terre sans oublier de délivrer les ActAges.
 parviendra-t-elle??

Les personnages :
La wren ou Valére ou Genièvre selon les personnages qui la nomme. C'est le personnage principal, elle est ici en proie au doute, à la folie mais aussi à l'amour, à la déception et à la tristesse. Son aptitude à mener une mission rapidement est mis à mal et permet de voir une wren inconnue jusqu'alors.

O.P. et Sergeï sont eux aussi dévoilés sous un jour plus intime mais toujours en fonction de leur sentiments sans jamais nous donner un aperçu de leur personnalité qui ne touche Valére.


Ce tome est celui qui pour le moment me laisse le plus amère. Un goût de "ni-revient pas".
J'adore pourtant cette série mais ce tome est fade, sans réelle action, hormis dans les dernières pages.
Le style est lourd, les descriptions longue et souvent inutile.
Ce tome sert pour la série mais n'est pas un délice à lire loin de là...
Vous aurez compris, je ne suis pas subjugué et heureuse que ce ne soit pas le tome 1 car je crois que je n'aurais jamais continué la série après un livre si ... mauvais!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire